Chasse

Dans le cadre de l'allègement du confinement, le préfet a abrogé  l'arrêté du 5 novembre dernier portant sur l'interdiction de l'agrainage et sur les pratiques dérogatoires au confinement en matière de régulation de la faune sauvage.

2 nouveaux arrêtés, d'application immédiate, ont été signés et publiés ce jour au recueil des actes administratifs. Vous les trouverez en annexe.
Arrêté portant sur la mise en œuvre, à partir du 28/11, de certaines dérogations au confinement, relatives à l'exercice de la chasse et à la destruction d'espèces animales susceptibles d'occasionner des dégâts.
Cet arrêté autorise les activités de chasse de loisir, pratiquées individuellement (ou avec des membres de sa cellule familiale), dans un rayon de 20 km autour de son domicile pendant 3 heures. La chasse au petit gibier en action coordonnée est également autorisée dans ce périmètre, sous réserve du respect de consignes sanitaires strictes.
Par ailleurs, les actions de régulation de certaines espèces de la faune sauvage (battues au sanglier, chevreuil, cerf, destruction d'espèces susceptibles d'occasionner des dégâts), autorisées depuis le 5 novembre dernier, restent autorisées, en tant que missions d'intérêt général.
Arrêté portant sur l'interdiction d'agrainer et d'utiliser tout attractif ou tout dispositif visant à attirer et/ou à concentrer les sangliers sur le territoire du 1er décembre 2020 au 28 février 2021 sur l'ensemble du département de Saône-et-Loire.

Divagation des animaux